Juju en professeur Tournesol

Ces derniers mois, Juliette a développé un intérêt pour les sciences grâce à son cours d’étude du milieu où la maîtresse leur a expliqué entre autres la formation des précipitations. J’ai eu droit à un cours de Juju sur l’évaporation de l’eau de mer, la formation des nuages et la pluie qui tombe sur notre jardin ☔. Parmi les excursions que nous avons faites cet été, Juliette en a choisi deux qui sont liées à la science et la technologie.

Juliette a souhaité retourner à Technopolis à Malines. C’est une excursion que j’ai faite rien qu’avec Juju pour qu’elle puisse pleinement en profiter (Elise est allée à la plaine du village). L’entrée pour Juliette et moi s’élevait à 30 €  à la caisse (à peine moins cher en ligne) du coup j’étais contente d’avoir apporté nos sandwiches pour le repas de midi (il y a des tables pour manger son pique-nique tant dehors qu’à l’intérieur). Plutôt que de (trop) payer pour de la nourriture de cantine, je préfère consacrer cette somme à l’achat d’un souvenir pour Juliette. En l’occurrence, elle a choisi un set pour faire ses propres cristaux.

L’exposition permanente est composée d’un ensemble d’installations interactives que Juliette a pris plaisir à actionner mais sans vraiment s’intéresser aux principes physiques illustrés dans les expériences. Je pense qu’elle est encore trop petite pour les comprendre et elle n’a pas encore les bases nécessaires ( elle vient de terminer la 3ème primaire).

Sa partie préférée est la ville des enfants avec son restaurant (avec des pizzas en tissu), son supermarché, son garage et son bancontact où l’on peut imprimer des billets à son effigie (ce que Juju a fait à plusieurs reprises).

dav

Sur le chantier, elle a revêtu une tenue de protection et construit un mur avec des Legos géants. En gros, cela l’intéresse plus de jouer à la marchande et de scanner des légumes en plastique que de comprendre les lois de la physique ou de la chimie de l’exposition permanente. Ce qui ne l’empêche pas d’affirmer qu’elle se destine dorénavant à une carrière scientifique 😀.

Une exposition temporaire était consacrée à la découverte des talents pour le choix d’un métier: cela allait de créateur de parfums à détective privé. Il fallait par exemple résoudre une affaire de cambriolage dans un musée ou reconnaître diverses odeurs. Juliette a apprécié l’aspect interactif mais aucun des métiers proposés n’a trouvé grâce à ses yeux vu qu’elle a déjà décidé de marcher sur les traces du professeur Tournesol…

Lors de notre visite, nous avons assisté dans l’amphithéâtre à l’enregistrement d’une émission « culinaire » basée sur des expériences chimiques. Cette émission était destinée à la chaîne YouTube de Technopolis et il leur fallait un public. C’est certes amusant de voir de la « soupe » se transformer en une mousse débordante mais on n’a pas vraiment appris quelque chose. C’est un croisement entre le laboratoire de Gargamel et un tour de magie.

La 2ème excursion scientifique choisie par Juliette nous a menées au Palais de l’Univers et des Sciences à Cappelle-la-Grande près de Dunkerque dans le Pas-de-Calais. Il s’agissait d’une suggestion de Family Time Saver pour notre séjour à la Panne. Cette fois, Elise nous accompagne. Nous payons 10€ d’entrée au total pour Juju et moi (c’est gratuit pour Lilise). Dans ce prix, il y a l’exposition permanente, l’exposition temporaire, un atelier et un film (il est aussi possible de ne voir qu’une partie et de payer moins mais si on veut faire plusieurs choses, il vaut mieux prendre le ticket global qui est plus avantageux). Il y a une aire de pique-nique avec un distributeur de boissons mais pas de cafétéria.

dav

Nous avons commencé par une exposition temporaire consacrée à la conquête de l’espace. J’ai appris comment les astronautes vont aux toilettes en « impesanteur ». Juliette a participé à un atelier (destiné aux enfants) sur la vie quotidienne dans une station spatiale.

Le dessin animé sur les étoiles et l’univers était la seule partie qui était intéressante tant pour Juliette qu’Elise. On regardait à moitié couchées une projection qui avait lieu à la fois devant, au-dessus et autour de nous.  Après le dessin animé, nous avons pu voir les planètes et les constellations. Nous avons plus appris au Palais de l’univers et des Sciences qu’à Technopolis.

Certains éléments de l’exposition permanente étaient encore un peu difficiles à comprendre pour Juju. Son attention a été attirée par des aspects anecdotiques comme toucher la mâchoire d’un homme préhistorique, respirer de la cannelle ou lancer une balle avec des forces de gravité différentes selon la planète sur laquelle on se trouve. Tant le Palais de l’Univers et des Sciences que Technopolis sont des exemples de vulgarisation scientifique destinée au grand public et accessibles aux enfants.

Quand j’ai parlé à mon ami Rudi (qui a un véritable bagage scientifique et qui a travaillé dans un laboratoire universitaire de chimie physique) de notre visite à Technopolis, il a manifesté un certain dédain pour « tout ce brol interactif » qui d’après lui relève plus de la fête foraine que de la science. Mais l’important est que dans les deux cas, Juliette a passé une bonne journée et a découvert des choses qui ont piqué sa curiosité. Nous devons encore faire les cristaux de la boîte ramenée de Technopolis…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s