Comment transformer des Patates en Noisettes

Au début du mois, Lilise a eu 2 ans et demi et est rentrée en maternelle en classe d’accueil. C’est un nouveau départ pour toute la famille et aussi pour le blog.

1er jour en maternelle

Je n’avais plus envie d’être « maman patate« ; même si l’auto-dérision a parfois du bon, cela ne me correspond plus. J’ai réussi à être enceinte de Lilise après plusieurs années de traitements de fertilité et de PMA. Depuis 30 mois, elle est ma responsabilité. Elle est devenue une petite fille joyeuse et rigolote, curieuse de tout ce qui l’entoure. Si j’ai réussi à « fabriquer » une Lilise heureuse, c’est que je ne suis pas tout à fait une patate…

Je me suis rendue compte que j’avais tendance à me dénigrer, à regarder mes défauts à la loupe et à minimiser ce que j’avais réussi. Évidemment, l’arrogance et la vantardise n’ont rien de sympathique. Mais il doit y avoir un compromis sain entre s’auto-encenser et se traiter soi-même de patate!

Sur un coup de tête, j’ai changé le nom du blog et du compte Instagram: maman Patate est devenue maman Noisette. La transformation n’est pas encore complète, je dois encore m’attaquer au nom de domaine, à la page Facebook et à mes propres préjugés.

J’ai choisi  » maman Noisette » pour rester dans la même thématique familiale ( Noisette est le nom de notre petit lapin), je voulais me débarrasser de l’ancienne étiquette qui avait une résonance négative.

La transition de l’accueil individuel à la vie collective s’est bien passée pour Lilise. Elle aime ses deux madames ( une institutrice et une puéricultrice ) et découvre chaque jour de nouvelles choses: des mots, une chanson, une manière de faire, la relation avec les copains… Quand je commence plus tôt et que je dois la déposer à la garderie, elle est moins enthousiaste avec des larmes qui perlent au bord des cils. Mais ensuite la journée se passe bien, avec de nombreux apprentissages, dont celui de la propreté…

Ma grande fille continue sa scolarité dans l’enseignement néerlandophone et remporte d’excellents résultats. Nous suivons de près ses devoirs et ses leçons, tant chez son père que chez moi.

Juju, 8 ans et demi

Parfois, je me dis qu’il faudrait commencer à lui laisser un peu plus d’autonomie pour préparer et étudier ses tests. Quand elle sera en 4ème primaire, j’essaierai de moins regarder par dessus son épaule pour qu’elle apprenne à se responsabiliser. En attendant, je continue à l’appeler mon bébé et à lui rincer les cheveux moi-même pour être sûre qu’il ne reste pas de traces d’après shampoing.

Finalement, être parent, c’est grandir en même temps que ses enfants. Évoluer et devenir une maman différente en fonction de leur âge et de leurs besoins…

Nous avons fini par trouver un cartable Boumba à Plopsa Co 😍

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s