Une patate orpheline

Le mois d’août n’a pas été tendre avec nous. Mon père est décédé d’une défaillance des reins. Quelques mois plus tôt, il avait refusé la dyalise. Il a été enterré dans le cimetière du village, dans la même tombe que ma mère. C’était un réconfort d’avoir mes filles à mes côtés.

Nous n’avons pas fait d’enterrement religieux mais une cérémonie laïque pour laquelle j’ai choisi la musique. Ma fille aînée ( 8 ans) a lu un texte en néerlandais trouvé dans un livre, qu’elle avait réérit et adapté. Le lendemain de la cérémonie, nous sommes parties à la mer du Nord, dans le même camping que l’année dernière.

C’est au retour que les choses se sont corsées: rentrée des classes, reprise du travail. La visite chez le notaire m’a fait prendre conscience que maintenant je suis une patate orpheline. J’ai encore pas mal de questions pour mon père et je ne sais pas comment les lui poser.

20180913_232410

Un commentaire sur “Une patate orpheline

  1. De tout coeur avec toi! Dur dur de perdre son papa, le dernier des parents…

    Je reviens d’un enterrement, les petites filles peuvent écrire et dire des choses extraordinaires, qui nous émeuvent et nous font réfléchir en même temps…

    Bisous,
    lulu

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s